Dernièrement, nous sommes allés au parc  prendre l’air en famille et ainsi me permettre de déconnecter. Une situation familière capta alors l’attention de Gabrielle.
iphonico33-224x160Une femme s’est éloignée, à la poursuite de l’un de ses enfants  tout en demandant à un homme, que nous croyions être son conjoint, de surveiller l’autre bambin. Celui-ci lui répondit distraitement “oui” d’un hochement de tête sans toutefois quitter des yeux son écran de téléphone. Un peu plus loin, un autre poussait d’une main sa fille sur la balançoire et avec le pouce de  l’autre, semblait réaliser un massage tactile à son cellulaire.

Après avoir observé ces adultes hypnotisés par leur téléphone quelques instants, elle me demanda si j’avais la même maladie. Pour toute réponse je lui ai offert un silence…

Elle me regarda alors et après un court instant me demanda  s’il me serait possible de laisser mon iPhone dans le tiroir durant la prochaine fin de semaine.

Oups! Je ne pensais vraiment pas qu’une simple promenade dans un parc m’emmènerait sur un terrain aussi accidenté qui pouvait générer un embarras diplomatique. Je me devais de réfléchir…

***

Ces  gadgets font vraiment partie de nous. Le succès d’une technologie dépend en grande partie de sa capacité à s’intégrer de façon naturelle à nos habitudes de vie. Les téléphones intelligents et les tablettes ont vraiment réussi ce pari.

Plusieurs personnes sont désormais incapables de se passer plus de 5 minutes de leur appareil sans être envahi par l’anxiété.

Être iPhonique ou Smartphonic signifie perdre partiellement ou totalement le contact avec les APPs sur notre téléphone intelligent pour être pleinement présent dans la vie réelle. Pour la plupart d’entre nous, le seul moment où l’on peut accepter cette situation c’est lorsqu’elle se situe hors de notre contrôle. Par exemple, lorsque l’on se retrouve:

1)   Sans batterie : Même si nous mendions sur le coin d’une rue, personne ne semble avoir en sa possession le fameux chargeur qui peut nous procurer cette importante énergie spontanément !

2)   Sans Wifi à notre portée : Nous tenons notre téléphone intelligent à bout de bras et nous nous faisons des zigzags en espérant que l’Esprit du Wifi se manifeste. Même si nous fixons désespérément le symbole de l’écran, le e-spectre ne remplie aucune ligne de connexion. Nous luttons contre la tentation de succomber à la force obscure du roaming, un pêché qui ferait vraisemblablement exploser notre facture le cas échéant!

3)   Obliger d’éteindre l’appareil : Nous nous cachons du regard des agents de bords lors du décollage pour étirer le plus possible notre status “connecté”. À l’atterrissage, au moment même où les roues de l’avion touchent le sol et que nous nous sentons en sécurité, nous nous cachons à nouveau pour l’allumer. Nous nous faisons prendre en flagrant délit parce que nous avons encore oublié de le mettre en mode vibration.

Le seul endroit où nous semblons être inconfortable d’amener le téléphone c’est sous la douche. Non  pas parce que nous ne pouvons le faire puisque  la compagnie Concord Keystone a créer le boîtier Marine Case pour nous permettre d’utiliser le téléphone dans le monde marin.

Pour s’auto-convaincre que le téléphone est un outil  indispensable en vacances. On  multiplie sur ce dernier l’ajout d’ APPS qui nous permettent:

–  De nous déplacer du point A au point B sans nous perdre,

–  De découvrir un restaurant recommandés,

–  De gazouiller nos aventures,

–   De partager nos photos et vidéos à l’instant sur les réseaux sociaux,

–   De suivre notre guide touristique virtuel

Et le plus important…

– De brancher nos enfants à l’écran le temps d’un dessin animé pour profiter du souper au restaurant.

Oui, c’est vrai, nous pouvons tomber dans le piège d’envoyer un courriel rapide à un client, chatter sur WhatsApp avec des collègues, potiner sur Facebook, jouer à un jeu. Nous n’avons aucun problème avec cela puisque nous avons la capacité de “multitasquer” notre vie. La vivre et la partager  simultanément en tout lieu, en tout temps ; mais tout ceci à quel prix ?

Lorsque nous développons une aptitude, nous prenons parfois le risque d’en perdre une autre.

Qu’arrive-t-il à la spontanéité de découvrir de part nous-mêmes?

– Se perdre dans un village qui n’apparaissait pas sur Google Map et de se sentir aventuriers.

–  L’excitation d’entrer dans un restaurant méconnu sans avoir aucune idée de ce qu’il y aura sur le menu.

–  Donner une attention complète à nos enfants,  participer en toute folie à leurs histoires sans queue ni tête.

–   Accepter que nos yeux sont les meilleurs appareils photos et notre mémoire leur album.

Nos téléphones intelligents renferment d’excellents outils qui peuvent se transformer en e-distractions lorsqu’ils interfèrent avec notre sincère besoin de déconnecter.

Comme nous avons appris enfant à nous séparer de nos parents, nous avons le besoin en tant qu’adultes d’apprendre à nous séparer de nos appareils électroniques intelligents.
iphonico13-224x254En le faisant, nous gagnerons la capacité d’être vraiment présent pour ces moments simples, courts et magiques qui apparaissent seulement à un instant précis  mais qui  rempliront notre mémoire de bonheur pour longtemps.

Il est bien d’être iPhonique; de se permettre un répit du monde virtuel pour une courte période; il est bien  de se  connecter entièrement au monde réel, cela est sain.

***

Gabrielle attendait toujours ma réponse à sa question. Puis-je être iPhonique une fin de semaine entière?

 Le défi est lancé !